Madagascar burundi marco ilaimaharitra

La saison folle de Sporting Charleroi et Marco Ilaimaharitra !

Par barea | Le 25/04/2020 | Commentaires (0)

Associé à Morioka, Marco Ilaimaharitra a évolué à un très haut niveau, permettant aux Zèbres d’arracher la troisième place !

Le Sporting de Charleroi, véritable sensation de la saison !


Rien ne laissait pourtant présager d'une telle réussite pour les Zèbres, il a été l’un des hommes forts de Charleroi. Associé à Morioka, Marco Ilaimaharitra a évolué à un très haut niveau, permettant aux Zèbres d’arracher la troisième place !


Les objectifs des Carolos en cas de reprise du championnat : "En tant que footballeur professionnel, si on n’est pas ambitieux, cela ne sert à rien de jouer. Nous essayerons de finir le plus haut possible. Nous ne voulons pas juste paraître dans ces playoffs 1, nous voulons viser la marche la plus haute possible. Nous venons d’avoir un avant-goût des playoffs et cela nous a plutôt réussi."

Le mercato d’été : "On verra à la fin de la saison si c’est le moment d’aller voir ailleurs. Pour l’instant, j’ai beaucoup trop la saison en tête pour réfléchir à ce que je vais faire. Je n’ai pas de priorité, de vouloir rester en Belgique ou de rentrer en France. Si départ il doit y avoir, j’irai là où ce sera le plus intéressant pour moi."

Ses cartes jaunes. "Je suis à une carte jaune d’une suspension de deux matchs… Je vais devoir en discuter avec le coach. Ne pas jouer une des deux dernières rencontres ? Peut-être, je ne sais pas… 31 cartons jaunes en 3 ans, ça va (sourire). Ce n’est pas une statistique qui me fait plaisir, j’aurais préféré en avoir moins mais, si cela peut servir à l’équipe, tant mieux. Un joueur méchant ? Cela dépend. Je peux le devenir quand il n’y a plus de respect de l’adversaire mais je ne le suis pas de base”

L’arbitrage en Belgique : ”J’ai vu plus de choses surprenantes en Belgique qu’en France… Ceux qui jouent ou ceux qui observent le football belge doivent comprendre. Quand tu vas jouer à Bruges, à Anderlecht ou encore au Standard, cela arbitre beaucoup plus d’un côté que de l’autre. Les joueurs de certains clubs peuvent se permettre et dire des choses que des joueurs comme nous ne pouvons pas faire. Nous ne sommes pas pris de la même manière."


Maghreb Sport United [25.04.2020]
Françoise Garitte

BAREA EXPATRIE MARCO

5 votes. Moyenne 3.00 sur 5.

Les commentaires sont clôturés