Barea eric rabesandratana

Le sélectionneur malgache Éric Rabe est plus que jamais menacé.

Par barea | Le 08/10/2021 | Commentaires (0) | MONDIAL

Les Barea enchaînent la défaite, malgré l’optimisme affichée par leur sélectionneur, Éric Rabesandratana.
« RDC 2 - MADAGASCAR 0,
C’est la défaite de trop qui doit logiquement sceller l’avenir d’Eric Rabesandratana à la tête des Barea »

Intronisé unilatéralement à la tête des Barea par Raoul Arizaka Rabekoto, le président en exile de la FMF, Eric Rabesandratana paie cash de son inexpérience en tant qu’entraîneur.

Si on faisait référence à son contrat, Eric Rabesandratana aurait dû même déjà sauter avant cette troisième journée des éliminatoires de la coupe du monde 2022. Mais la FMF a décidé autrement.
Eric Rabasandratana qui brille par son approximation, est toujours maintenu, et la descente aux enfers des Barea continue.

Cet enchaînement de mauvais résultats par les Barea d’Eric Rabesandratana était prévisible et ne relève aucune surprise.

Avec 0 point en 9 possibles, Madagascar reste dernier du groupe J.

Des résultats tout à fait logiques, en référence avec la liste des 24 joueurs retenus par Éric Rabesandratana et son staff, sous la complice de certains membres de la FMF.

Avec 6 joueurs vieillissants de niveau régional, évoluant à la Réunion en R1, sur les 24. Il est très difficile de pouvoir prétendre à un résultat, voire impossible, sauf miracle.

Il a sacrifié les joueurs cadres tels que Jérémy Morel (L1), Thomas Fontaine (L1), Jérôme Mombris (L2) au profit des joueurs vieillissants de niveau régional, Mamy Gervais (37 ans, R1 La Réunion), Bapasy (34 ans, R1 La Réunion), Fabien Boyer (30 ans, R1 La Réunion).

En attaque, il a également opté illogiquement pour des joueurs de niveau régional R1 La Réunion (Gladys, Fabrice et Arnaud).

Le Bénin prend la tête du groupe après sa victoire 1-0 face à la Tanzanie, suivi de la RDC avec 5 points, et de la Tanzanie avec 4 points.

Les Barea de Madagascar n’ont enregistré aucune victoire sur leurs 7 derniers matchs pour les éliminatoires de la CAN 2022 et le mondial 2022.

Un bilan très médiocre, marqué par 5 défaites et 2 nuls, avec 13 buts encaissés et 2 buts marqués qui, symbolisent une défense fébrile et une attaque impuissante.

Leur dernière victoire remonte en novembre 2019, juste quelques mois après la CAN 2019. Une victoire à l’extérieur de 6-2 contre le Niger.

Une victoire à domicile face à la RDC ce dimanche sera la bienvenue pour sauver l’honneur, mais ne doit pas dans tous les cas changer le sort d’Eric Rabesandratana avec les Barea.

Dany Rakotoarimalala
Madagascar Football

SELECTIONNEUR RABESANDRATANA MONDIAL 2022

1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.

Les commentaires sont clôturés