Jerome mombris barea 1

Interview exclusive de l'international malgache Jérôme Mombris sur GF38

Par barea | Le 02/08/2019 | Commentaires (0)

Le latéral gauche grenoblois a discuté avec nous de son incroyable été avec Madagascar et du début de saison du GF38, ce mardi après l’entraînement.

Pour moi une fierté d’avoir rendu tous les Malgaches fiers, ils ont pu partager un bon moment, vivre un bon été.

Déjà Jérôme, un retour sur ton été et sur cette CAN avec Madasgascar, quart de finaliste qu’est-ce que cela représente pour toi ?

“Comme je l’ai souvent dit on avait tendance à ne pas tout réaliser ce qu’il se passait sur place en Égypte parce qu’on était qu’entre nous, on n’avait pas forcément de recul par rapport à tout cela et on a vraiment pris conscience des choses lorsqu’on a fait notre retour à Madagascar. Et c’est là qu’on a pu partager avec tout le pays, tout le peuple et ça restera des moments à jamais gravés dans une carrière de footballeur. Pour moi une fierté d’avoir rendu tous les Malgaches fiers, ils ont pu partager un bon moment, vivre un bon été et on espère que cela va continuer et que c’est seulement le début de quelque chose de plus grand.”

Qu’est ce que tu penses que cela peut t’apporter pour cette saison avec le GF38 ?

“Ça va beaucoup m’apporter en terme d’expérience surtout, et aussi au niveau des valeurs humaines, de ce qu’on a pu partager entre nous les joueurs de Madagascar mais aussi avec le pays, cela permet de relativiser sur beaucoup de choses. Le bonheur et la fierté que l’on a pu apporter à tous ces gens c’est magnifique et cela peut que me faire grandir en tant que joueur et en tant qu’homme.”

Par contre cette CAN a fait que tu n’as pas eu beaucoup de vacances, comment te sens-tu ?

“C’est sûr (rires) je n’ai eu que cinq jours vraiment pour couper avec ma femme et mon fils avant de reprendre avec le GF mais dans ma tête je suis prêt. Après physiquement il y aura probablement un contrecoup à un moment mais dans l’ensemble je me sens bien. Il faut juste que je me ré-acclimate avec l’équipe car il y a beaucoup de nouveaux joueurs et moi je les découvre mais je ne suis pas inquiet.”

Un retour sur le match de vendredi dernier face à Guingamp ? Que tires-tu de ce match que ce soit positif ou négatif ?

“On a montré une force de caractère parce qu’être mené deux à zéro à la mi-temps je pense que beaucoup d’équipes auraient lâché et nous on a réussi à ne pas lâcher et à montrer qu’on était costauds pour revenir à deux partout. Puis à nouveau lorsqu’on était mené trois à deux, il va falloir s’appuyer là-dessus parce que cela peut être la marque de fabrique de la maison et il faut continuer dans ce sens-là. Après les automatismes vont venir, j’en doute pas. A titre personnel, j’arrive tout juste, c’est mon premier match avec Terell, avec Loïc et avec d’autres joueurs, et tout ne se fera pas en un jour mais c’est un bon point et un bon début puis à domicile vendredi il faudra le bonifier. Pour le plus négatif, il y a tout de même eu quelques soucis défensifs car on manque encore de repères et d’automatismes, il nous faudra régler les petites erreurs. Pour la défense c’est un état esprit que l’on doit adopter et si on règle ces petits problèmes on prendra des points”

Enfin, cet été le club a recruté à ton poste avec l’arrivée d’Hakim Abdallah, qu’as-tu à nous dire sur ce jeune joueur ?

“C’est un joueur d’avenir avec un gros potentiel : il va très vite, il prend bien le couloir, il me fait penser un peu à un profil comme celui de Ferland Mendy avec qui j’ai joué au Havre. C’est des jeunes qui doivent encore progresser mais qui ont un très gros potentiel et je suis pas du tout inquiet pour lui à l’avenir.”

Grenoblefoot.info/ [02.08.2019]

EXPATRIE MOMBRIS

2 votes. Moyenne 3.50 sur 5.

Les commentaires sont clôturés

×