Rayana raveloson la galaxy

Rayan Raveloson, le nouveau champion de France L2 rejoint L.A. Galaxy

Par barea | Le 21/05/2021 | Commentaires (0) | EXPATRIES

Le jeune milieu des Barea, Rayan Raveloson, l’un des plus utilisés cette saison par Battles quitte l’ESTAC pour une nouvelle aventure.
« À 24 ans Rayan Raveloson rejoint le MLS
Après une saison fantastique avec Troyes et le titre de champion de France L2 »


Rayan Raveloson, l’international malgache de 24 ans, s’envole pour les États Unis après avoir passé 3 saisons et remporté le titre de champion de France Ligue 2 2020-2021 avec L’ESTAC (Troyes).

Il va rejoindre l’un des plus grands clubs de MLS (Major Soccer League), le Los Angeles Galaxy.

Créé en 1996, le Galaxy de Los Angeles possède le meilleur palmarès en MLS :

  • 4 fois vainqueur de la plus haut trophée collectif de la ligue américaine, la MLS Cup (2002, 2005, 2011 et 2012).
  • 4 fois vainqueur de MLS Supporters Shield (1998, 2002, 2010 et 2011).
  • 2 fois vainqueur de Lamar Hunt U.S. Open Cup (2001 et 2005).
  • Avec D.C. United, L.A. Galaxy fait partie des deux seules équipes américaines à avoir gagné la Coupe des Clubs Champions CONCACAF (rebaptisée Ligue des champions de la CONCACAF depuis 2008) en 2000.

L’un des artisans du sacre de l’ESTAC cette saison, Rayan Raveloson a été titularisé 35 fois (1 but et 3 passes décisives) par Laurent Battles, dans le championnat de France L2 qui comptait 38 journées.

Il fait partie de l’un des rares joueurs professionnels avoir pu jouer très efficacement dans plusieurs postes différents en une saison, en défense, milieu, voire même en attaque.

Le quart de finaliste de la CAN 2019 et champion de France L2 2020-2021 qui a fêté ses 24 bougies cette année a un très bel avenir devant lui. Il sera l’une des pièces maîtresses des Barea de Eric Rabésandratana qui a pris la règne de la sélection malgache depuis le 30 avril dernier.
Crédit photo : Los Angeles Galaxy
Dany Rakotoarimalala
Madagascar Football

TRANSFERT RAYAN EXPATRIE

1 vote. Moyenne 1.00 sur 5.

Les commentaires sont clôturés