Abel anicet 1

Abel Anicet Andrianantenaina a retrouvé le chemin des filets, vendredi

Par barea | Le 06/02/2019 à 08:47 | Commentaires (0) | EXPATRIES

L’international malgache a retrouvé le chemin des filets, vendredi. Le Ludogorets Razgrad (Bulgarie) accueillait l’Akhmat Grozny (Russie).

« Premier but après huit mois loin des terrains. God’s plan »



Huit mois, c’est la durée séparant la blessure d’Abel Anicet Andrianantenaina et son premier but.
L’international malgache a retrouvé le chemin des filets, vendredi. Le Ludogorets Razgrad (Bulgarie) accueillait l’Akhmat Grozny (Russie), en match amical. À la onziè­me minute de jeu, il a obtenu un corner.

Un corner frappé au deuxième poteau, où s’est placé Abel Anicet. D’une superbe reprise de volée du droit, il a ouvert la marque pour les siens. Au final, la formation bulgare s’est imposée quatre à un.

« Premier but après huit mois loin des terrains. God’s plan », a posté le joueur sur sa page Facebook, en partageant la vidéo de sa réalisation.
Sa grave blessure de l’an dernier est désormais derrière, lui.
Ce n’est plus qu’un lointain souvenir. En avril 2018, Abel Anicet avait été victime d’une rupture d’un ligament croisé, au niveau de son genou gauche. Une des blessures les plus redoutées par tous les footballeurs, sachant qu’elle nécessite plusieurs mois de rétablissement.

Sa saison s’était achevée à ce moment-là, avec un bilan de six buts et quatre passes décisives.
À ce moment-là, la durée d’indisponibilité du milieu de terrain des Barea avait été estimée à six mois. Vers la fin de l’année dernière, Abel Anicet a retrouvé peu à peu les terrains. Il a participé au stade de préparation avec son équipe, en Turquie. Et vendredi donc, le voilà qui inscrit son premier but après son retour.

Abel Anicet avait manqué les éliminatoires pour la Coupe d’Afrique des Nations 2019, à cause de sa grave blessure. À chaque rencontre, Marco Ilaima­haritra et Ibrahim Amada avaient été alignés dans l’entrejeu des Barea. Le milieu de terrain du Ludogorets Razgrad devrait être à opérationnel pour la dernière journée des qualifications de la CAN, en mars, ainsi que pour la CAN proprement dite, en juin.

Une question se pose naturellement de ce fait. Le sélectionneur, Nicolas Dupuis, va-t-il garder le duo Marco-Amada ou bien va-t-il modifier son « onze type » afin de réintégrer celui que l’on surnomme le guerrier du milieu de terrain, en raison de sa combativité hors du commun ?

L'Express de Madagascar - 05.02.2019

BAREA EXPATRIE ANICET

2 votes. Moyenne 4.00 sur 5.

Les commentaires sont clôturés